Yoel a dit (2015)

a0671829535_10

Yoel a dit, fantaisies et mélodies pour les enfants est l’enregistrement des chansons d’un spectacle musical inspiré d’un livre de Yoel Hoffman : En février, cela vaut le coup d’acheter des éléphants. Je suis tombé dessus en parcourant l’étiquette « Tel Aviv Yafo » de Bandcamp et j’ai tout de suite accroché. Je ne suis pas le seul, le spectacle a fait sa première au festival international de théâtre pour enfant de Haïfa et a obtenu quatre prix : prix du meilleur spectacle, du meilleur script, de la meilleure direction et de la meilleure musique.

Voici une présentation du spectacle (en hébreu) :

Les contes ont été mis en musique par Ronit Kano et sont joués et interprétés sur scène par elle, accompagnée de Simon Star. Ronit joue de la guitare, de la flûte et du kazoo, Simon de la contrebasse, du ukulélé, de la trompette et de plein d’autres choses. Ils sont tous les deux musiciens et chanteurs accomplis et servent très bien les histoires amusantes qu’ils interprètent. La diction, notamment, est excellente.

Dans le spectacle, Ronit interprète une enfant rêveuse qui a un ami imaginaire : Yoel. Elle attend qu’il la rejoigne, mais à sa place vient Simon. Les deux vont alors chanter des chansons au contenu étrange et extraordinaire.

  1. La chanson des pensées (שיר המחשבות) : Ronit raconte comment sa pensée a rencontré celle de Yoel et comment elle a mis ses histoires en musique.
  2. […]
  3. Les œufs (ביצים) : une poule, qui en a assez de couver ses œufs, décide de les vendre à prix cassés. Chaque acheteur (un avion de ligne, un vieil harmonica…) couve son œuf et finit par avoir un petit lui ressemblant. Les choses se compliquent quand une femme cherche à avoir un bébé. (Il y a aussi un clip !)
  4. Pâtes (איטריות) : une pâte va à la maternité et donne naissance à deux pâtes, une courte et une longue…
  5. Soleil (שמש) : Yoel a dit que le soleil valait un million de shekels, un homme cherche à le vendre à ce prix.
  6. Montagne (הר) : une histoire sur une montagne qui sait parler, mais qui n’a personne avec qui le faire, elle organise une fête pour essayer de rencontrer des gens.
  7. La peur de Yoel (הפחדות של יואל) est une histoire de monstres qui se mangent eux-même. Une autre histoire se greffe à la fin de celle-ci, Yoel a dit que Dieu, en plus d’être fort et miséricordieux, était aussi délicieux et que quelqu’un l’avait mangé…
  8. Princesse (נסיכה) : Ronit n’a pas de vêtements ou d’accessoires dorés parce qu’elle n’est pas une princesse, à cause de cela elle n’est pas très joyeuse et pleure beaucoup.
  9. […]
  10. Yoel dit et Simon fait (יואל אומר וסימון עושה) : Simon se révolte face à Ronit et son Yoel imaginaire et fait sa propre réclame.
  11. Deux (שניים) : une chanson sur l’amitié.
  12. […]
  13. Chanson de la promenade (שיר הטיול) : la dernière chanson est savoureuse : « moi et moi marchons dans la rue et disons bonjour à tout le monde. […] Et quand nous rentrons, nous nous regardons dans le miroir et voici que nous avons une surprise : Moi, ce n’est que moi, seulement moi toute seule. […] Et cela ne me plaît pas vraiment. »

Les paroles ne se trouvent pas facilement, aussi ai-je commandé le CD pour les lire sur la jaquette. J’ai attendu, attendu. J’ai fini par signaler un retard sur Bandcamp. Rien. Sur le Facebook du spectacle. Rien. Puis… Ronit a fini par me répondre qu’elle avait oublié ! Elle m’a envoyé de suite un album avec comme contrepartie pour l’attente son premier album en cadeau ! Cette distraction et cette gentillesse ont cimenté l’affection que j’ai pour le projet et dont je chante les chansons à tue-tête !

Notez que en fait, les paroles sont tout à fait accessibles sur Bandcamp, mais pas sous la forme habituelle. En cliquant sur le titre d’une chanson on arrive à une page qui lui est dédié avec comme illustration un extrait du livret avec les paroles ! L’image est cliquable pour agrandir. Sauf pour la chanson de la promenade où il y a par erreur la photo de la première piste. Bah, je suis quand même bien content d’avoir mon CD :).

צילום מסך מ־2017-07-07 12-23-54

Maintenant, j’ai bien envie de lire le livre :).

5378

Publicités

Publié par

Nicolas Legrand

J'aime beaucoup la clarinette et l'hébreu. Parfois, je fais de l'informatique en bibliothèque.

2 réflexions au sujet de “Yoel a dit (2015)”

  1. ניקולא, איזה יופי של רשומה!
    קראת גם את הספר של הופמן? מעניין להשוות. הוא זכור לי כספר הרבה פחות אופטימי ונגיש מהשירים שכאן. אולי זה הזיכרון שלי שכבר לא איי-איי-איי 😊
    (Voilà une expression pour toi : כבר לא איי-איי-איי).
    יש, כמובן, המון דברים להגיד על מה שכתבת, אבל מסתפקת באחד: שמו של שיר מספר עשר הוא רמז תרבותי קטן, מתייחס למשחק הילדים ״שמעון אמר״, שהוא הגרסה העברית ל-Jacques a dit.
    ואיזה חמודה רונית שפינקה אותך בעוד דיסק שלה!
    המשך כך 👍🏼

    בידידות,

    רינת.

    Aimé par 1 personne

    1. תודה רינת זה נהדר 🙂

      לא עוד קראתי את הספר, אבל אחרי את השירים האלה אני מאוד רוצה :). אני רק צריך לשמור קצת על הכסף שלי עכשיו (לא מצאתי אותו בספריות של פריז), ואני רוצה לקרוא קודם ספרים של סופרים שיבואו לפסטיבל של ספרות ישראלית בפריז בספטמבר. אולי אקרא אותו בסוף השנה האזרחית :). יש בהצגה הרבה הומור ואנרגיה, אבל יש משהו עצוב בכל סיפור. אז אני לא כל כך מתפלא שהספר לא איי,איי,איי. יהיה מעניין לשוות

      לא יעדתי את השם העברי של המשחק שמעון אמר 🙂 תודה

      תודה תודה על התשובה הנחמדה שלך, להתראות בקרוב

      :):):)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s