Recherche

Sipourim VèShirim

Comptes rendus de lectures, visionnages et écoutes d'œuvres en hébreu moderne

Catégorie

shir

Luna Abu Nassar — Asaper Lech (2014)

a2591273373_10

La douceur acidulée du projet folk de Luna Abu Nassar est aux antipodes de la virulence endiablée de l’équipage de rap System Ali auquel elle contribue. Dans une ambiance beaucoup plus intimiste, elle est ici accompagnée d’un autre guitariste et d’un percussionniste. Elle écrit, joue et chante une musique subtile qui interpelle.

Lire la suite

Publicités

Yoel a dit (2015)

a0671829535_10

Yoel a dit, fantaisies et mélodies pour les enfants est l’enregistrement des chansons d’un spectacle musical inspiré d’un livre de Yoel Hoffman : En février, cela vaut le coup d’acheter des éléphants. Je suis tombé dessus en parcourant l’étiquette « Tel Aviv Yafo » de Bandcamp et j’ai tout de suite accroché. Je ne suis pas le seul, le spectacle a fait sa première au festival international de théâtre pour enfant de Haïfa et a obtenu quatre prix : prix du meilleur spectacle, du meilleur script, de la meilleure direction et de la meilleure musique.
Lire la suite

Zichronot MeUtopia (2017)

a4055039258_10
Zichronot MeUtopia
(Souvenir d’une utopie) est l’album d’un voyage halluciné dans une mégapole où les gens sont écrasés par le béton et où les seules lumières sont jaunes ou rouges. L’album dégage une atmosphère angoissée proche du cyberpunk. Nous nous retrouvons pris dans une recherche mystique de sens à la vie où l’on se rassure en s’oubliant dans le sexe et la drogue.

Les textes sont des poèmes écrits en hébreu parlé, ils sont déclamés, parfois chantés, avec des pointes d’emphases, avec ou sans accompagnement musical. Le procédé rappelle un groupe comme King Missile, sauf que la musique ici est plus indus.

Lire la suite

HaMassach HaLavan (2016)

hamassachhalavan
Imaginez un genre de Marylin Manson avec le sens de l’humour et de l’autodérision, obsédé par la couleur blanche, jouant un rock déglingué et vous aurez une première idée approximative du groupe telavivien. HaMassach HaLavan, l’écran blanc, s’amuse à provoquer avec des thèmes classiques : sexualité, drogue, immoralité… Classique, mais réussi, d’autant que la musique est réjouissante. Parlons un peu de leur album éponyme, sorti fin 2016 :

Lire la suite

Hadag Nahash — ‘Od ihyeh tov (2017)

Le nouveau clip d’Hadag Nahash  me met de bonne humeur à chaque fois que je le regarde !

‘Od ihyeh tov (עוד יהיה טוב), « ça ira à nouveau bien » reprend un classique de la chanson israélienne écrit par Shaike Paikov [he] : ‘od ihyeh tov be’erets israel (עוד יהיה טוב בארץ ישראל), « ça ira à nouveau bien en terre d’Israël ». (https://www.youtube.com/watch?v=EWa2lnwtaK4) La chanson originale est assez mélancolique, évoquant des rêves et un espoir lointain de paix. Hadag Nahash s’en réapproprie la mélodie et les thèmes avec énergie et humour. Le clip présente une mise en scène qui évoque la vingtaine d’années d’existence du groupe.

Lire la suite

Shai Tsabari — Shaharit (2015)

a2833576423_10

Depuis que j’ai acheté le premier album de Shani Peleg, je suis les sorties de Nana Disc [en-he], un sympathique label israélien (Berry Sakharof, Shuli Rand, s’il vous plaît). Il y a quelques semaines, je vois passer une reprise en hébreu de Lover Lover Lover de Leonard Cohen (au passage, l’originale a une histoire [en] qui touche particulièrement les Israéliens). Ce n’est pas un coup de foudre, mais quelque chose me plaît et m’intrigue. Je commence à m’intéresser au travail de l’auteur de la reprise : Shai Tsabari [en].

J’écoute son album sorti en août 2015, Shaharit, album de « Shai Tsabari et l’équipe d’experts du groove du Moyen-Orient ». Rien que ça. Shaharit, c’est le nom de l’ensemble des prières du matin dans le judaïsme. Ce n’est pas non plus un coup de foudre, mais quelque chose m’accroche. J’écoute, je réécoute, je tombe amoureux. Je finis par me dire que c’est un album exceptionnel, un de mes chouchous. Et les experts revendiqués ne sont pas usurpés.

Lire la suite

Idan Amedi — Heleq mèhazman (2017)

d7a2d799d793d79f-d7a2d79ed793d799-d797d79cd7a7-d79ed794d796d79ed79f-980x980

Il y a quelques jours, j’avais Heleq mèhazman (« de temps en temps »), une chanson d’Idan Amedi dans la tête. Pour essayer de la faire sortir, je me suis dit que j’allais vous parler de lui, de sa chanson et de l’album dont elle est issue. Idan Amedi a un peu tendance à m’agacer avec ses airs mélancoliques doucereux, ses yeux de cocker et son sourire hésitant, mais j’y reviens régulièrement, il y a quelque chose d’assez réussi dans sa musique.

Lire la suite

Rona Kenan — Shirim LèYoel (Chansons pour Yoel, 2009)

a3310079932_10

Rona Kenan est sans doute la première chanteuse israélienne dont on m’a parlé, mais j’ai mis un certains temps avant d’accrocher. C’est arrivé par hasard alors que j’écoutais à la suite tous les enregistrements musicaux en direct de la radio de l’armée Galgalatz. Je l’ai vue et écoutée interpréter Maboul (déluge), une chanson de son premier album, et j’ai fondu. J’ai alors écouté tous ses albums avec soin et je me suis arrêté sur Shirim LeYoel (Chansons pour Yoel) son troisième album, dont je vous parle ici.

Lire la suite

Shani Peleg — Live Show (2014)

Je suis tombé sur le Bandcamp de Shani Peleg en cherchant à retrouver celui de Peled, un rappeur israélien dont la musique n’a à peu près rien à voir. Je crois que c’est une des fautes de frappes les plus heureuses que j’ai pu faire, parce que j’ai découvert une artiste folk-rock que j’aime beaucoup et dont je vous propose ici d’écouter un concert acoustique très réussi.

Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑