d7a4d7aad790d795d79d_d793d7a4d799d7a7d794_d791d793d79cd7aa_-d790d7aad792d7a8_d7a7d7a8d7aa2

J’ai essayé de commencer Deux ours de Meir Shalev (שתיים דובים), mais c’était un peu dur. Et gros. Après avoir fini Douleur de Zeruya Shalev, j’avais besoin de quelque chose de rassurant. Quelque chose qui me donne l’impression de bien comprendre l’hébreu. Etgar Keret est parfait pour ça.

Lire la suite

Publicités